Meilleures ventes

LA GREFFE EN ECUSSON DES ROSIERS 

C'est la méthode la plus fréquente pour la multiplication des rosiers. Elle associe les qualités du porte-greffe qui communique au rosier sa vigueur et lui permet de s'adapter à des sols ou des climats différents et les qualités du greffon.

La première étape importante du greffage, en février, consiste à repiquer les porte-greffe ou « sauvageons ». La partie entre les premières branches et les premières racines (zone de greffage)étant située au ras du sol est ensuite buttée pour conserver une écorce tendre dans un terrain qui aura été laissé au repos pendant cinq années avec un amendement organique et une fertilisation d'engrais vert.

Il existe de nombreux porte-greffe parmi lesquels deux sont les plus employés : Rosa Laxa et Rosa Multiflora.

Le greffage s'effectue en général du 15 juillet à la première partie de septembre pendant la montée de la sève.

Il faut, tout d'abord, dégager la zone de greffage avant d'aborder le travail le plus délicat et le plus rigoureux, en particulier dans le choix des baguettes qui doivent être vigoureuses et de provenances variées pour favoriser le brassage génétique. Les yeux sont ensuite levés à l'aide du greffoir et insérés dans l'incision en forme de T que l'on a pratiquée dans la zone de greffage. Le tout est recouvert d'une attache en caoutchouc.

L'oeil va pouvoir dormir jusqu'à la sortie de l'hiver. A ce moment-là, on rabat le porte-greffe et il faudra ensuite passer régulièrement dans la culture pour « pincer » la jeune pousse afin de lui permettre de s'étoffer et obtenir ainsi un rosier qui possède au moins trois branches fortes.


Hybridation


No products

To be determined Shipping
0,00 € Total

Check out